Debbie Alleyne-Elie

Elena Martinez

.En un mot, comment décririez-vous la maternité (même si vous n'êtes pas maman)?

Mère-veille

 

Pourriez-vous terminer cette phrase? Habituellement, le dimanche matin, vous me trouverez... en train d’écrire en regardant par la fenêtre, la vie qui s’éveille dans le jardin.

Quelles sont la ou les causes qui vous interpellent plus particulièrement? 

L’enfance et ses droits, l’écologie, la violence sous toutes ses facettes, l’organisme Rêves d’enfants Canada (j’y ai fait du bénévolat), Le département de pédiatrie du CHUL à Québec (j’y ai travaillé et fait du bénévolat).

Si vous pouviez apporter un seul livre avec vous sur une île déserte, lequel serait-ce? 

En vérité, ce serait un grand livre d’écriture où rien n’a encore été écrit, pour y raconter les petits détails du quotidien sur cette île. Toutefois, s’il ne faut apporter qu’un livre ce serait : La lumière du monde de Christian Bobin.

Y a-t-il un conseil que vous aimeriez donner aux participant.e.s?

Dans un premier temps, écrivez de façon spontanée avec l’élan de votre cœur avant celle de la raison. Laissez-vous bercer par les émotions qui émergent en vous. Par la suite vous pourrez peaufiner votre écrit. Selon moi, le contenu prévaut sur le contenant. Et si les deux sont au rendez-vous, alors bravo !